Aujourd’hui, nous découvrons le profil de Kévin, développeur chez Quable.

 

 

Léa : Kévin, tu es développeur chez Quable. Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Kévin : J’ai suivi une licence en mathématique et informatique puis une première année de master en intelligence artificielle au sein de l’université Paris Descartes.

Pour la seconde année de master j’ai souhaité me spécialiser sur du traitement du langage naturel au sein de l’université de Saint-Denis et j’ai pris part à une conférence sur le livre numérique. J’ai également réalisé un stage sur l’analyse d’avis consommateurs.

J’ai ensuite rejoint un éditeur de réseaux sociaux professionnels avant d’intégrer Quable.

 

Léa : Justement, qu’est-ce-qui t’as attiré chez Quable ?

Kévin : J’étais à la recherche d’un challenge technique intéressant et motivant auprès d’un éditeur de logiciel. Je souhaitais avant tout intégrer un environnement où je puisse adresser des problématiques en termes d’architecture logiciel, de gestion et d’analyse de données.

C’est à ce moment-là de ma réflexion que j’ai croisé la route de Quable et que je me suis laissé séduire par sa notion de PIM.
 

 
Léa : Maintenant que tu fais partie de l’équipe, qu’apprécies-tu le plus ici ?

Kévin : Moi. (Rires) Mais l’ambiance de travail, la motivation de chacun et la complémentarité des différents membres de l’entreprise sont vraiment appréciables.

 

Léa : En effet, c’est un bon début ! Peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton travail chez Quable ?

Kévin : En tant que membre de l’équipe technique, je contribue à traduire les spécifications fonctionnelles en spécifications techniques puis interviens sur leur réalisation en orientant les prises de décisions architecturales. J’assure un suivi de la qualité des fonctionnalités et je prends part à leur implémentation.

Par ailleurs je suis amené à soumettre mon point de vue sur la vision produit dans le but qu’il puisse apporter une vraie plus-value à ses utilisateurs.

 

Léa : Pour finir, une phrase avec le mot PIM ?

Kévin : « To PIM or not to PIM » – D. Mendeleïev

Léa : Quelle créativité ! Merci à toi.

Share This