Entre PLM et PIM, où se situe la frontière ? Le PLM et le PIM sont en réalité deux outils complémentaires qui offrent la possibilité aux marques et aux distributeurs de gérer l’ensemble du cycle de vie de leurs produits, depuis leur création jusqu’à leur diffusion sur tous les canaux : e-commerce, marketplaces, mobile, print, etc.



Dans un contexte d’hyperconsommation mondialisée, les innovations se multiplient et se bousculent. Les entreprises cherchent continuellement à créer, à se différencier en imaginant de nouveaux produits et de nouveaux services, tout en ayant pour principal objectif d’améliorer le parcours client ainsi que l’expérience de marque.

Pour une innovation et une expérience produit réussies, l’entreprise doit bien évidemment compter sur ses talents et sur ses idées, mais également se doter de solutions adaptées aux métiers pour structurer l’ensemble du processus de suivi de conception et de commercialisation des produits. Et pour aider les entreprises à centraliser et gérer toute la chaîne de valeur sans couture, deux outils existent :

 

Le PLM (Product LifeCycle Management)

Le PLM est l’outil idéal pour centraliser l’ensemble des informations liées à la définition des produits et le suivi de leur processus de fabrication. Il permet de créer un workflow de création de valeur depuis la conception jusqu’à la mise sur le marché au niveau de toutes les dimensions :

  • Innovation : gérer l’ensemble des caractéristiques techniques du produit,
  • Développement : études préliminaires, spécifications, prototypes, tests,
  • Réglementation, la gestion de la qualité et de la fiabilité,
  • Modes de production, de stockage et de distribution,
  • Validation du produit,
  • Conception et la génération des variantes.

 

Le PIM (Product Information Manager)

Le PIM ou Product Information Manager (PDM, MDM Produit) est l’espace unique qui permet de centraliser et de gérer les informations marketing des produits. Il intervient en aval et permet d’automatiser la collecte des informations de conception du PLM, les données de gestion de l’ERP et de simplifier le processus de traitement de la surcouche marketing.

En effet, le PIM organise le travail des équipes marketing, du studio photo, de la logistique, de la traduction et plus généralement de toutes les équipes travaillant sur le référentiel produit. L’entreprise pilote son workflow métier en permettant à chaque contributeur d’avoir d’une vision claire du travail à effectuer, de personnaliser les contenus pour chaque canal tout en sécurisant la qualité des données.

 

Une approche complémentaire 

Le PLM et le PIM répondent tous les deux à des enjeux métiers différents, d’un côté la production, de l’autre le marketing et chacun apporte dans leur domaine des outils transverses afin de fluidifier les échanges entre les équipes et faciliter le travail de conception, de fabrication puis d’enrichissement.

En les associant, ces deux solutions assurent la continuité ainsi qu’une parfaite traçabilité dans toute la chaîne d’approvisionnement de l’information produit en permettant à l’entreprise de réduire considérablement son Time-to-Market sur toutes ses phases de vie.

Share This

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités

Inscription réussie !