1,2 milliard de transactions sur Internet en 2017 (étude FEVAD et KPMG, bilan e-commerce 2017): c’est indéniable, le commerce digital se porte bien. Depuis 20 ans, les ventes en ligne n’ont cessé de croître – et le nombre de e-commerçants avec.

La concurrence faisant rage, l’expérience client est devenue la clé de voûte de toute stratégie commerciale digne de ce nom. Pour cela, les entreprises capitalisent sur la connaissance extraite des interactions avec leurs clients : ainsi est né le CRM.

 

Si le CRM permet de personnaliser les échanges avec les clients, il n’est de client sans achat. Et avant de devenir client, intervient la phase de prise de connaissance et d’information sur les produits à vendre. Cette toute première rencontre avec le produit est à la base de l’expérience client.

Comment alors améliorer cette expérience client au moment où celui-ci prend connaissance de ce qui démarque un produit? C’est aujourd’hui le PIM qui rend cette étape parfaitement fluide : il est devenu le nouvel outil indispensable pour les équipes Marketing.

 

1. Multiplier les produits et les clients

 

Tout comme l’augmentation du nombre de clients a amené l’invention du CRM pour remplacer les fichiers Excel d’autrefois, l’augmentation du nombre de produits à vendre a de son côté donné vie au PIM.

 

Avec la croissance du volume de produits sont apparues des problématiques d’organisation, de regroupement et de stockage d’informations dans les bases de données Produit. Un nombre croissant de produits à vendre implique en effet une quantité exponentielle de données à traiter.

 

En rassemblant les données Produit en un seul endroit, accessible par toute l’équipe Marketing à n’importe quel moment, le PIM facilite la tâche des équipes ayant plusieurs dizaines, centaines ou milliers de produits à gérer.

 

2. Multiplier les données collectées et enrichies

 

Le CRM est devenu incontournable pour collecter un maximum d’informations sur un client et lui adresser le bon message au bon moment. De la même façon, les données disponibles sur un produit se multiplient :  médias et textes doivent donner envie au client et le rassurer pour déclencher l’achat. Leur richesse, leur organisation et leur disponibilité sont primordiales.

 

Certaines données sont d’ailleurs aujourd’hui indispensables pour espérer conclure une vente :

  • Les données « allergènes » dans le secteur alimentaire, qui touchent à un réel enjeu de santé,
  • Les données « matières » dans la mode, pour des questions d’allergies ou d’éthique chères aux acheteurs,
  • Les données « activités enfants » pour le tourisme, sans lesquelles des parents ne réserveront pas leurs prochaines vacances.

 

Une information incomplète ou indisponible reviendrait à céder la vente à votre concurrent !

 

En structurant les données Produit et en orchestrant leur enrichissement par les équipes Marketing, le PIM assure la transparence d’une information croisée et exhaustive pour le client.

 

3. Multiplier les canaux et faciliter la diffusion

 

A l’heure de la multiplication des points de contact avec le client, le CRM fait face à un enjeu de taille pour assurer une conversation fluide à partir des données issues des différents canaux qui connectent l’entreprise et le client.

 

De leur côté, les données Produit doivent être disponibles facilement et instantanément sur tous les canaux de distribution, tout en étant adaptées au format de chacun d’eux.

 

Là où un formatage fait à la main était souvent source de blocages et de pertes de temps, le PIM permet désormais d’automatiser la diffusion des données sur chacun des canaux choisis selon des règles préétablies. Le temps libéré peut être mis à profit, pourquoi pas pour se projeter sur de nouveaux marchés…

 

Un même contenu Produit (descriptifs, médias..) pourra ainsi s’adapter aux besoins des différents canaux de vente et de communication :

  • Sur le Web : marketplaces, plateformes e-commerce, site de vente en ligne
  • Pour le Print : brochures, catalogues, pdf
  • Pour l’International, grâce à la traduction intégrée au sein du PIM

 

 

Né – comme son grand frère le CRM – d’un besoin opérationnel issu du terrain, le PIM est lui aussi devenu un outil indispensable pour répondre aux enjeux actuels du e-commerce et du marketing. Sans produit, il n’y a pas de client : l’expérience produit doit être irréprochable et faciliter la vie d’un acheteur qui ne supporte aucune frustration… Mais aussi celle d’un collaborateur dont le temps doit, aujourd’hui plus que jamais, être consacré à des tâches à forte valeur ajoutée.

Share This