ERP (Enterprise Ressource Planning) et PIM (Product Information Management) sont deux outils de gestion par lesquels transitent des données liées aux produits d’une entreprise. Ils partagent certains objectifs :  transmettre une information infaillible et améliorer les processus mais n’interviennent pas au même moment de la vie du Produit.

Aujourd’hui ERP et PIM sont indissociables pour mener une stratégie intégrée de diffusion omnicanale de l’information. Voici pourquoi.

 

Deux outils de data management

 

L’ERP a pour vocation de structurer et de suivre l’ensemble de l’information au sein d’une entreprise, à travers tous ses services. Il se positionne comme une matrice qui uniformise et analyse les données pour assurer une lecture globale unifiée de l’activité d’une entreprise.

 

L’information gérée dans l’ERP permet de partager les mêmes références à travers tous les autres systèmes d’information et aussi à travers tous les processus opérationnels.

 

Les périmètres de gestion varient principalement selon les tailles des entreprises mais les différents modules d’un ERP couvrent généralement les domaines suivants :

  • La gestion des achats
  • La gestion comptable
  • La gestion des ventes
  • La gestion des stocks

 

Le PIM est quant à lui une plateforme qui se focalise sur les données liées aux Produits. Il a pour vocation de simplifier les processus de travail au sein des équipes marketing. Le PIM rassemble toutes les données descriptives liées aux produits (textes, visuels, éléments SEO…).

 

En s’intégrant avec des systèmes d’information externes à l’entreprise, le PIM est l’outil à partir duquel l’entreprise diffuse ses fiches Produit sur chaque canal investi (Print comme Digital).

 

pim vs erp

 

Le tandem PIM/ERP au service du produit

 

L’ERP s’inscrit dans une vision plus globale de l’entreprise, c’est par lui que commence le cycle de vie de la donnée produit avec la création de la référence produit. Cette référence sera ainsi la même à travers tous les départements de l’entreprise, de la R&D à la comptabilité.

 

1. Le PIM se connecte ensuite à l’ERP pour y récupérer la référence produit fraîchement créée.

 

2. Les utilisateurs du PIM sont alors avertis par notification. L’enrichissement peut débuter !

 

3. Le workflow du PIM met alors en scène les équipes Marketing, Produit, SEO, E-Commerce, Photographes et traducteurs pour enrichir en un temps record :

  • Les descriptifs marketing pour convaincre les futurs clients,
  • Les détails techniques (matières, aliments…),
  • Un story-telling autour de la fabrication des produits,
  • Les photographies et vidéos,
  • Les attributs personnalisés spécifiques à chaque activité (allergènes, labels, normes…).

 

4. Les fiches produit hyper enrichies sont diffusées à toute vitesse sur les canaux Print d’une part (catalogue, brochures, lookbooks, etc.) et Web d’autre part (extranet, maketplaces, plateformes e-commerce, etc.).

 

L’ERP n’est pas à même de gérer les données plus spécifiques liées au produit puisque celles-ci n’ont pas vocation à servir de point de référence pour d’autres processus internes à l’entreprise.

 

Le PIM supplée donc à l’ERP pour centraliser l’ensemble des données qui décrivent les produits et les diffuser sur les canaux de vente. Cela permet une gestion plus souple et personnalisée de ces données qu’il est plus facile de façonner pour répondre aux besoins de l’activité des équipes marketing.

 

Vers plus d’efficacité

 

Mettre en œuvre la complémentarité de l’ERP et du PIM pour gérer la donnée produit permet aux équipes marketing de gagner en temps et en productivité. En effet en automatisant les transmissions de données entre ERP et PIM, on évite erreurs et potentielles redondances.

 

Puis ce sont les outils de mapping des processus et de suivi d’activité du PIM qui prennent le relais :

  • Le workflow du PIM permet de contrôler la qualité des données et favorise une collaboration efficace,
  • Le Dashboard offre un suivi global des activités et de la complétude de chaque fiche produit

 

Avec à la clé :

  • un boost de l’image de marque à travers des informations produit toujours qualitatives
  • une réduction du time-to-market sur tous les canaux de vente

 

L’ERP est positionné à la source d’une réflexion transverse sur le business et permet d’optimiser la productivité de ses diverses branches.

 

Le PIM s’inscrit dans la même dynamique sur un segment précis : la donnée produit dont il est le centre névralgique.

 

Share This