Présenter un produit aux clients en magasin ou à travers une fiche produit via internet n’implique pas les mêmes stratégies.

 

Dans les deux cas, les informations qui mettent en valeur le produit doivent être facilement accessibles, mais, sur les canaux digitaux, on joue contre la montre et le consommateur est bien plus susceptible de fermer la page s’il ne trouve pas immédiatement ce qu’il cherche.

 

Travailler sur la fiche produit est donc essentiel pour fournir la même richesse d’informations qu’en magasin tout en accrochant plus rapidement l’intérêt du visiteur.

 


Sur quels avantages du produit faut-il insister ? Faut-il mettre l’accent sur les photos ou sur les descriptifs? Comment éviter de faire de ceux-ci une liste à la Prévert indigeste?

 

Une étude récemment menée par l’institut Baymard, spécialisé dans l’expérience utilisateur (UX), met en évidence les opportunités de vente manquées par les entreprises, dues à une fiche produit à la présentation peu inspirante.

 

Une des clés, qu’encore 52% des websites étudiés n’utilisent pas ? Juxtaposer des éléments graphiques et des descriptifs sur les photos des produits pour mettre en valeurs leurs caractéristiques.

 

Convertir grâce à la structuration de l’information produit

 

Avec le e-commerce, la façon dont le consommateur prend sa décision d’achat est bien différente de l’expérience en magasin, où il voit le produit et peut demander conseil à un vendeur. Seul face à son écran, il scanne en un regard la fiche produit pour trouver l’entièreté de l’information sur un produit.

 

Et en l’absence du vendeur, c’est à lui de se convaincre de la pertinence de son achat. Pour ne pas le perdre, il faut accompagner l’acte d’achat en mettant en valeur l’information qui décrit le produit, de façon innovante.

 

C’est pourquoi la structuration de l’information produit devient essentielle. D’après l’institut Baymard, pour certains produits, un zoom sur une sélection de caractéristiques clés, accompagnées de photos dédiées permet d’attirer l’attention du visiteur sur les fonctionnalités à connaître.

 

il s’agit donc:

  • de déterminer un nombre restreint de fonctionnalités différenciantes
  • d’y associer une photo qui les met en lumière
  • de les structurer sous forme de photo+paragraphes en les introduisant assez haut dans la fiche produit pour pouvoir piquer l’intérêt du visiteur

 

Cette façon de mettre en avant les avantages essentiels d’un produit se révèle plus efficace que les classiques listes de “bullet points” ou des textes de description génériques.

Textes et médias, un binôme devenu inséparable

 

Pour transmettre ce qui rend un produit unique, les e-commerçants doivent s’attacher à penser à la fois le fond et la forme de l’information visuelle et textuelle. Une fois la description produit exhaustive, la présentation de celle-ci doit séduire le consommateur et l’amener à une recherche agréable, ludique qui parvient à lui faire oublier le temps de recherche.

 

D’après l’institut Baymard, lorsque la fiche produit se charge, 56% des usagers portent leur attention sur les photographies en tant que toute première action. Mais des photos toutes seules ne permettent pas toujours de rendre concrètes des informations spécifiques portant sur les caractéristiques des produits.

 

 

C’est en rajoutant des illustrations graphiques ou petits éléments de texte au sein même des photos que l’on arrive à capter l’attention des visiteurs. Visuels et descriptifs doivent se combiner pour créer des “photos augmentées” et ainsi rendre l’expérience utilisateur dynamique et riche.

Fluidifier la présentation de la donnée produit avec le PIM

 

Face à ces challenges ergonomiques qui impactent l’expérience utilisateur (UX) le travail de préparation autour des informations produit prend tout son sens et nécessite des solutions pensées pour faire gagner du temps aux équipes digitales.

 

A travers un outil rassemblant PIM (Product Information Management) et DAM (Digital Asset Management), les équipes e-commerce peuvent construire leur fiche produit en respectant la granularité des informations pour hiérarchiser l’importance des contenus et le types des médias associés.

 

Selon l’institut Baymard, ce procédé permet à l’internaute de ralentir son rythme de lecture et favorise la compréhension et la mémorisation des produits.

 

En personnalisant vos données produits dans Quable PIM, vous exprimez votre créativité pour retranscrire à la fois l’univers de marque et le discours des forces de ventes. Le parcours d’achat s’émancipe des limites virtuelles et vous permet d’évoluer au gré des tendances digitales.  

 

Les solutions telles que Quable soutiennent les équipes e-commerce et marketing pour révéler l’univers de marque et retenir l’attention de l’internaute pour l’amener consciencieusement à l’acte d’achat.

 

Share This