Le concept de magasin connecté est un sujet tendance et l’expérience client est devenue cruciale pour les grandes enseignes. Mais connecté à quoi ? Au client bien sûr ! mais aussi et surtout à ce qu’il vient chercher en magasin : des produits et un service associé.

 

Vous le savez, le magasin n’est pas mort. Amazon l’a d’ailleurs prouvé avec le concept Amazon Go, une boutique de produits alimentaires où le client part sans payer puisqu’il n’y a tout simplement pas de caisse. Cela démontre l’importance du point de vente physique, en pleine mutation car comme l’explique le fondateur de la startup Aldébarande :

 

Nous sommes entrés dans l’ère du « phygital », de l’interconnexion du physique et du digital.

 

Ainsi, il suffit de télécharger l’application Amazon Go et de s’identifier à l’entrée du magasin avec son smartphone. Le client n’a plus qu’à mettre les produits dans son panier, qui seront comptabilisés grâce à un mélange de capteurs, d’intelligence artificielle et de la technologie utilisée pour les voitures autonomes. Il est libre partir avec ses produits, et reçoit ensuite une facture sur son compte Amazon.

Avec de nombreuses interactions avec la boutique en ligne, ce genre de concepts et plus largement le concept du phygital nécessitent la mise en place d’un PIM pour offrir une expérience client optimale.

 

Le click & collect

Vous connaissez le concept, Vous achetez un produit en ligne et vous le récupérez en magasin. Utilisé par 49% des consommateurs, cette pratique entre dans les nouvelles habitudes de consommation des français. Pourquoi ? Dans un monde qui va toujours plus vite, les clients veulent passer moins de temps en magasin. Ils veulent avoir plus de choix pour comparer et choisir un produit qui leur correspond.

Le click & collect est une première étape de la part des grandes enseignes vers la convergence du point de vente physique et digital et nécessite une logistique précise et un socle d’information solide et fiable notamment assurée par le PIM.

 

Tablette et robot

De plus en plus de magasins s’équipent de bornes tactiles ou de tablettes. À l’instar d’Uniqlo qui a, au-delà de son service de click&collect, entièrement digitalisé ses points de vente.

En effet, les clients peuvent retrouver de grandes tablettes qui leur permettent de commander des articles indisponibles en magasin directement en ligne, mais aussi de retrouver l’univers de la marque en s’inscrivant à la newsletter par exemple. Ce service permet notamment de fluidifier l’attente aux caisses et de limiter les stocks dans la boutique.

Uniqlo pousse l’expérience clients encore plus loin en mettant à leur disposition des robots humanoïdes qui sont capables de tenir une conversation. Leur rôle ? Guider les clients vers les différents services du magasin, notamment la conciergerie, ou encore vers les tablettes tactiles pour les inciter commander un produit.

Alimentés par un PIM, les marques peuvent désormais diffuser une information produit personnalisée pour chaque support en magasin.

 

Beacon et LiFi

Les dernières technologies de d’interaction en magasin, les Beacon (Balise fonctionnant avec la technologie sans fil Bluetooth low energy) – mises en place dans les Apple Store – et Lifi (transmission de données via la lumière des LED) – dispositif testé par Carrefour, ambitionnent de pousser les promotions et l’information produit de manière hyperlocalisée :

Imaginez, vous passez à proximité du rayon textile ? Une notification s’affiche sur votre smartphone pour vous proposer une sélection de vêtements à petit prix.

Couplé à des datas – comme votre dernière recherche sur les pantalons noirs sur votre moteur de recherche préféré – ces technologies permettent de faire de la publicité ciblée. Un pas de plus vers la digitalisation du point de vente qui demande une gestion de l’information produit irréprochable.

Le PIM au coeur de votre stratégie omnicanal

Les enseignes et les marques ont bien compris que le besoin de connexion du magasin à son alter ego virtuel est déjà là via le smartphone. Et s’il y a de multiples interactions à envisager avec le client connecté -promo, gamification… – la première d’entre elles reste l’accès à l’information produit. Avant de lancer toute démarche vers le phygital, il faut avant tout avoir réussi la digitalisation de son offre produit et maitrisé sa diffusion. Et c’est là que le PIM prend tout son sens, car il permet de relever plus facilement ces nouveaux défis et d’imaginer les nouveaux usages de demain.

 

Share This

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités

Inscription réussie !