Pour compléter les données de leurs fiches Produit – on parle d’enrichissement des données produit -, plusieurs alternatives s’offrent aux équipes Marketing. Excel est l’outil le plus accessible, le terrain connu vers lequel on se tourne presque spontanément dans un premier temps.

 

Mais pour bien vendre il faut mettre à disposition des clients –que ce soit sur internet ou en print – des informations Produit impeccables. Et quand un contexte de forte concurrence, de saisonnalité, de course à l’omnicanal et de données toujours plus riches s’installe, l’utilisation d’Excel peut rapidement donner des sueurs froides.

 

Voici, pour les équipes marketing, 4 besoins essentiels auxquels Excel ne permet malheureusement pas de répondre complètement :

 

1) Fiabiliser ses données produit

 

Pour que toutes les informations soient bien remplies, plusieurs fichiers Excel circulent souvent pour un même produit entre les équipes Marketing, Produit, SEO et E-Commerce. Avec la contrainte de temps survient celle de l’organisation.

 

Lorsque l’échéance de la mise en vente des Produits approche, il est parfois bien compliqué de retrouver le fichier de référence alors les contributeurs travaillent en simultané sur différents fichiers.  

 

Ce type d’écueil peut conduire à des informations Produit incomplètes ou mal renseignées qui vont altérer la visibilité des produits auprès de potentiels clients.

 

2) Supprimer les erreurs

 

Fidèle allié au début, lorsqu’il n’y a que peu de data Produit à saisir, Excel peut se révéler une source d’erreurs importante au fur et à mesure que les flux de données augmentent. Avec la taille du fichier vient la problématique de la lisibilité des données qui empêche la bonne vérification des informations.

 

Par exemple, un même produit pourrait figurer plusieurs fois dans un fichier sans qu’on s’en aperçoive et former des doublons qui alimenteront votre site E-Commerce et vos marketplaces en données erronées.

 

La solution ? C’est l’utilisation d’un PIM pour travailler des données uniques et consolidées. Les contributeurs ont alors la certitude de travailler sur la bonne fiche produit dans un outil convivial et ergonomique.

 

Excel ne permet pas non plus de tracer les contributions pour effectuer un travail précis. A l’inverse, l’intégration d’un workflow de contribution au sein d’un PIM permet de contrôler et de maîtriser l’enrichissement des données.

 

3) Gagner en productivité

 

Pour gagner en productivité, il faut pouvoir lier vitesse et qualité d’enrichissement des données. Ce qu’Excel ne permet que très difficilement de faire.

 

Le PIM a l’avantage de proposer un système de complétude afin de définir le niveau d’exigence d’enrichissement avant publication. Par exemple, le fait d’indiquer qu’un produit donné n’a que 50% des champs requis de complétés permet d’alerter le bon contributeur afin qu’il continue le remplissage de la fiche produit.

 

Le contributeur sait alors parfaitement ce qu’il doit faire et à quel moment grâce au dashboard du PIM qui lui sert de to-do list et regroupe les tâches et actions nécessaires pour chaque contributeur.

 

Collaborer sur le PIM, c’est permettre aux équipes de communiquer, de gagner en productivité et en vélocité.

 

4) Faciliter la collaboration

 

Les fichiers Excel sont généralement envoyés par les messageries internes de l’entreprise. Ce mode de transfert fait perdre du temps car il faut systématiquement les télécharger et les trier en fonction d’une structure de fichier qui n’est pas particulièrement normée.

 

Il est aussi chronophage de devoir identifier les destinataires opportuns pour une fiche produit spécifique. En effet, chaque équipe a sa ses propres tâches et compétences et doit être alimentée avec les bonnes informations pour pouvoir jouer son rôle.

 

C’est pour cela que le PIM permet de gérer finement les droits d’utilisateur en offrant uniquement des droits de modification et de lecture selon tel ou tel département.

 

Le PIM de Quable permet de remédier à tous ces points de friction en proposant une solution permettant de centraliser les data Produit en un seul et même endroit où les différentes équipes peuvent collaborer efficacement.

 

Excel peut être un choix au départ mais peut vite se révéler coûteux en temps … Pensez PIM pour faciliter toute la chaîne d’enrichissement des données produit.

Share This