Du PLM au PIM, maitrisez votre cycle de vie produit de bout en bout

Du PLM au PIM, maitrisez votre cycle de vie produit de bout en bout

Entre PLM et PIM, où se situe la frontière ? Le PLM et le PIM sont en réalité deux outils complémentaires qui offrent la possibilité aux marques et aux distributeurs de gérer l’ensemble du cycle de vie de leurs produits, depuis leur création jusqu’à leur diffusion sur tous les canaux : e-commerce, marketplaces, mobile, print, etc.



Dans un contexte d’hyperconsommation mondialisée, les innovations se multiplient et se bousculent. Les entreprises cherchent continuellement à créer, à se différencier en imaginant de nouveaux produits et de nouveaux services, tout en ayant pour principal objectif d’améliorer le parcours client ainsi que l’expérience de marque.

Pour une innovation et une expérience produit réussies, l’entreprise doit bien évidemment compter sur ses talents et sur ses idées, mais également se doter de solutions adaptées aux métiers pour structurer l’ensemble du processus de suivi de conception et de commercialisation des produits. Et pour aider les entreprises à centraliser et gérer toute la chaîne de valeur sans couture, deux outils existent :

 

Le PLM (Product LifeCycle Management)

Le PLM est l’outil idéal pour centraliser l’ensemble des informations liées à la définition des produits et le suivi de leur processus de fabrication. Il permet de créer un workflow de création de valeur depuis la conception jusqu’à la mise sur le marché au niveau de toutes les dimensions :

  • Innovation : gérer l’ensemble des caractéristiques techniques du produit,
  • Développement : études préliminaires, spécifications, prototypes, tests,
  • Réglementation, la gestion de la qualité et de la fiabilité,
  • Modes de production, de stockage et de distribution,
  • Validation du produit,
  • Conception et la génération des variantes.

 

Le PIM (Product Information Manager)

Le PIM ou Product Information Manager (PDM, MDM Produit) est l’espace unique qui permet de centraliser et de gérer les informations marketing des produits. Il intervient en aval et permet d’automatiser la collecte des informations de conception du PLM, les données de gestion de l’ERP et de simplifier le processus de traitement de la surcouche marketing.

En effet, le PIM organise le travail des équipes marketing, du studio photo, de la logistique, de la traduction et plus généralement de toutes les équipes travaillant sur le référentiel produit. L’entreprise pilote son workflow métier en permettant à chaque contributeur d’avoir d’une vision claire du travail à effectuer, de personnaliser les contenus pour chaque canal tout en sécurisant la qualité des données.

 

Une approche complémentaire 

Le PLM et le PIM répondent tous les deux à des enjeux métiers différents, d’un côté la production, de l’autre le marketing et chacun apporte dans leur domaine des outils transverses afin de fluidifier les échanges entre les équipes et faciliter le travail de conception, de fabrication puis d’enrichissement.

En les associant, ces deux solutions assurent la continuité ainsi qu’une parfaite traçabilité dans toute la chaîne d’approvisionnement de l’information produit en permettant à l’entreprise de réduire considérablement son Time-to-Market sur toutes ses phases de vie.

[Slideshare] Comment améliorer votre marketing produit grâce au PIM ?

[Slideshare] Comment améliorer votre marketing produit grâce au PIM ?

Quable vous invite à découvrir comment le PIM (Product Information Manager) permet aux marques ainsi qu’aux distributeurs de gérer leur marketing produit et leur diffusion multicanal plus efficacement grâce à son nouveau slideshare.

Vous aussi, maîtrisez votre référentiel produit et votre accélération cross-canal avec le PIM.

 

 

Comment améliorer votre marketing produit grâce au PIM ? de François-Emmanuel LAMELLIERE

Release PIM [4.14] : Vers plus de collaborativité !

Release PIM [4.14] : Vers plus de collaborativité !

Nous sommes heureux de vous présenter la nouvelle version de notre Quable PIM.

 

Elle inclut de nouveaux outils pour faciliter la collaboration entre les différents services de l’entreprise.

 

 

Simple et intuitif, le Task Manager permet :

 

  • à chaque contributeur de suivre l’ensemble des tâches qu’il doit gérer. En un coup d’œil, il consulte toutes actions à réaliser sur les descriptions, les images ou encore les traductions et les filtrer par ordre de priorité.

 

  •  de commenter et d’annoter chaque tâche afin d’obtenir une meilleure communication interne et un travail d’équipe efficace.

 

  • d’envoyer et de partager des tâches à un destinataire unique ou bien à une équipe pour simplifier les échanges entre plusieurs services ou avec des prestataires externes.

 

Vous êtes intéressé ? Demandez votre démo !

Faut-il déployer un PIM avant ou après son projet e-commerce ?

Faut-il déployer un PIM avant ou après son projet e-commerce ?

A-t-on besoin de le rappeler : le PIM (Product Information Manager) est l’outil de gestion du référentiel produit indispensable à toutes les marques et les enseignes souhaitant développer leur activité e-commerce sans accroche. En France, en 2017, elles représentent plus de 200 000 entreprises de toutes tailles.

 

Pour ces entreprises qui se lancent dans le commerce multicanal, le PIM reste pour certaines un outil méconnu, et pour d’autres, un investissement non-prioritaire compte tenu de l’implication forte de leurs ressources pour leur projet e-commerce.

Elles tentent de se convaincre qu’en ce qui concerne leur information produit, elles s’en sortiront très bien avec leurs processus d’enrichissement actuels, souvent réalisés à partir de fichiers Excel quand il ne s’agit pas d’outils maison, et se persuadent que leur organisation saura parfaitement s’adapter aux évolutions de leur écosystème.

Mais dans une logique de développement toujours croissant, les entreprises souhaitent commercialiser toujours plus de produits, de modèles de produits, sur toujours plus de canaux et de marchés à l’international.

 

Leur organisation sera-t-elle toujours adaptée pour soutenir leur accélération ?
La réponse est évidemment non.

 

Prenons l’exemple d’un de nos clients, une célèbre enseigne de prêt-à-porter. Point de départ : la marque possède un ERP et souhaite se lancer dans l’e-commerce avec Demandware (aujourd’hui Salesforce Commerce Cloud), puis dans la foulée activer de nouveaux canaux et alimenter les autres applicatifs de l’entreprise : Neteven (diffusion vers la Redoute et Google shopping), Splio, SoCloz, ou encore Olapic. Très rapidement et afin de soutenir ces ambitions, le workflow en place à l’époque entre la création, l’enrichissement des contenus, le shooting photo et les traductions ne permettait pas de bénéficier d’un Time-to-Market efficient. De plus, devoir réaliser la gestion de ces informations produit au sein du back-office de la plateforme e-commerce s’est avérée contraignante. La décision de mettre en place un PIM a été prise assez naturellement afin d’une part de soulager l’ensemble de l’équipe marketing et d’assurer une meilleure qualité et une meilleure diffusion de leur offre produit.

Le PIM a notamment permis de fluidifier les échanges entre les équipes et d’améliorer la collaboration entre les différents contributeurs. Le process d’enrichissement et de mise en ligne des produits est également passé de 7 jours à moins de 24h.

 

Vous l’aurez compris : dès le départ, la maîtrise de son référentiel produit est essentielle. Et le PIM permet non seulement de bénéficier d’un espace unique pour gérer son information produit mais également de poser les fondations de la future accélération de l’entreprise.

 

Pour Quable, le PIM se doit d’être un outil évolutif qui s’adapte à chaque typologie d’entreprise, de la PME à la multinationale, et leurs besoins métiers afin de toujours mieux servir leurs ambitions business.

 

Convaincu ? N’attendez plus, demandez votre démo !

Le magasin connecté passe par le PIM

Le magasin connecté passe par le PIM

Le concept de magasin connecté est un sujet tendance et l’expérience client est devenue cruciale pour les grandes enseignes. Mais connecté à quoi ? Au client bien sûr ! mais aussi et surtout à ce qu’il vient chercher en magasin : des produits et un service associé.

 

Vous le savez, le magasin n’est pas mort. Amazon l’a d’ailleurs prouvé avec le concept Amazon Go, une boutique de produits alimentaires où le client part sans payer puisqu’il n’y a tout simplement pas de caisse. Cela démontre l’importance du point de vente physique, en pleine mutation car comme l’explique le fondateur de la startup Aldébarande :

 

Nous sommes entrés dans l’ère du « phygital », de l’interconnexion du physique et du digital.

 

Ainsi, il suffit de télécharger l’application Amazon Go et de s’identifier à l’entrée du magasin avec son smartphone. Le client n’a plus qu’à mettre les produits dans son panier, qui seront comptabilisés grâce à un mélange de capteurs, d’intelligence artificielle et de la technologie utilisée pour les voitures autonomes. Il est libre partir avec ses produits, et reçoit ensuite une facture sur son compte Amazon.

Avec de nombreuses interactions avec la boutique en ligne, ce genre de concepts et plus largement le concept du phygital nécessitent la mise en place d’un PIM pour offrir une expérience client optimale.

 

Le click & collect

Vous connaissez le concept, Vous achetez un produit en ligne et vous le récupérez en magasin. Utilisé par 49% des consommateurs, cette pratique entre dans les nouvelles habitudes de consommation des français. Pourquoi ? Dans un monde qui va toujours plus vite, les clients veulent passer moins de temps en magasin. Ils veulent avoir plus de choix pour comparer et choisir un produit qui leur correspond.

Le click & collect est une première étape de la part des grandes enseignes vers la convergence du point de vente physique et digital et nécessite une logistique précise et un socle d’information solide et fiable notamment assurée par le PIM.

 

Tablette et robot

De plus en plus de magasins s’équipent de bornes tactiles ou de tablettes. À l’instar d’Uniqlo qui a, au-delà de son service de click&collect, entièrement digitalisé ses points de vente.

En effet, les clients peuvent retrouver de grandes tablettes qui leur permettent de commander des articles indisponibles en magasin directement en ligne, mais aussi de retrouver l’univers de la marque en s’inscrivant à la newsletter par exemple. Ce service permet notamment de fluidifier l’attente aux caisses et de limiter les stocks dans la boutique.

Uniqlo pousse l’expérience clients encore plus loin en mettant à leur disposition des robots humanoïdes qui sont capables de tenir une conversation. Leur rôle ? Guider les clients vers les différents services du magasin, notamment la conciergerie, ou encore vers les tablettes tactiles pour les inciter commander un produit.

Alimentés par un PIM, les marques peuvent désormais diffuser une information produit personnalisée pour chaque support en magasin.

 

Beacon et LiFi

Les dernières technologies de d’interaction en magasin, les Beacon (Balise fonctionnant avec la technologie sans fil Bluetooth low energy) – mises en place dans les Apple Store – et Lifi (transmission de données via la lumière des LED) – dispositif testé par Carrefour, ambitionnent de pousser les promotions et l’information produit de manière hyperlocalisée :

Imaginez, vous passez à proximité du rayon textile ? Une notification s’affiche sur votre smartphone pour vous proposer une sélection de vêtements à petit prix.

Couplé à des datas – comme votre dernière recherche sur les pantalons noirs sur votre moteur de recherche préféré – ces technologies permettent de faire de la publicité ciblée. Un pas de plus vers la digitalisation du point de vente qui demande une gestion de l’information produit irréprochable.

Le PIM au coeur de votre stratégie omnicanal

Les enseignes et les marques ont bien compris que le besoin de connexion du magasin à son alter ego virtuel est déjà là via le smartphone. Et s’il y a de multiples interactions à envisager avec le client connecté -promo, gamification… – la première d’entre elles reste l’accès à l’information produit. Avant de lancer toute démarche vers le phygital, il faut avant tout avoir réussi la digitalisation de son offre produit et maitrisé sa diffusion. Et c’est là que le PIM prend tout son sens, car il permet de relever plus facilement ces nouveaux défis et d’imaginer les nouveaux usages de demain.

 

Quable, lauréat de la promotion Start you up 2017 : nous vous remercions pour votre soutien !

Quable, lauréat de la promotion Start you up 2017 : nous vous remercions pour votre soutien !

Grâce à votre soutien, Quable fait partie des 6 start-ups sélectionnées pour être accompagnées dans le cadre du programme Start you up aux côtés d’Alsid, BimBimGo, DataDome, Night4US et Yoyo. Pendant une année, nous allons bénéficier d’un coaching juridique dispensé par les experts du cabinet August Debouzy.

 

Les phases de sélection

 

Start you up est le programme d’accompagnement juridique d’August Debouzy dédié aux jeunes entreprises.

En novembre 2016, 35 start-ups ont déposé leurs candidatures accompagnées d’une vidéo pour présenter leur activité et leurs ambitions. Pendant une semaine, les internautes ont eu la possibilité de voter pour leurs start-ups favorites.

Avec plus de 300 votes, vous avez décidé de nous faire entrer dans le top 15 du classement et de nous permettre d’accéder à la prochaine étape des sélections. Next step ? Nous avons été invités à « pitcher » notre projet d’entreprise en 4 minutes devant un jury d’associés du cabinet August Debouzy fin décembre.

Après quelques semaines de suspense, nous avons eu le plaisir d’apprendre que nous faisions partie des 6 jeunes entreprises élues par les membres du jury pour intégrer la promotion Start you up 2017.

 

Un coaching juridique adapté  

 

Depuis plusieurs années, le cabinet d’avocats August Debouzy confirme sa présence dans l’écosystème des jeunes pousses prometteuses et a accompagné plus de 200 start-ups.

 « Depuis quatre ans, notre programme est un succès, autant pour les jeunes chefs d’entreprise que pour les équipes. Cet accompagnement permet aux jeunes entreprises de se concentrer sur leur cœur de métier et leur développement. Pour les équipes du cabinet, c’est un moteur très enthousiasmant d’être confrontées à leurs ambitions et à leurs problématiques ! » explique Gilles August.

Pendant un an, nous allons bénéficier d’un accompagnement personnalisé de la part des équipes d’August Debouzy sur nos ambitions à venir. Un accompagnement abordé sous l’angle de la stratégie de l’entreprise et de son avenir, avec des solutions inventives, accessibles et performantes.

« Bénéficier d’un accompagnement juridique est une véritable opportunité pour une start-up car il permet de développer son produit et de nouvelles stratégies, notamment à l’international en se prémunissant d’éventuelles mauvaises surprises. Nous sommes ravis d’avoir le cabinet August Debouzy à nos côtés pour relever nos prochains challenges ! » Baptiste Legeay, CSMO chez Quable.

Nous vous renouvelons nos remerciements pour vos encouragements et poursuivons notre belle aventure avec encore plus d’enthousiasme et de motivation.