Les entreprises sont confrontées à un véritable dilemme dès lors qu’il s’agit d’étudier la mise en place d’une nouvelle solution informatique au sein de l’entreprise. Avant de penser informatique, le pilotage du changement induit le choix d’une solution en mesure de respecter les process métier existants tout en les optimisant et en les retranscrivant de la manière la plus fidèle possible sur une solution souple et ergonomique pour ses futurs utilisateurs. François-Emmanuel Lamellière, CEO de Quable PIM, nous donne son avis sur le sujet.

 

Comme toute solution, le PIM (Product Information Manager) n’échappe pas à cette règle, et de nombreux critères quantitatifs et qualitatifs sont à mettre en perspective lors de la sélection de sa future plateforme :

  • La couverture fonctionnelle,
  • La souplesse et l’ergonomie pour les métiers,
  • Le budget (licence ou abonnement et coûts d’intégration),
  • Les services associés et l’accompagnement,
  • Et le modèle de développement et de commercialisation de la solution.

Entre Open-Source et SaaS, notre expérience en tant que partenaire omnicanal et éditeur de solutions PIM nous révèle que les réponses apportées sur ces différents modèles ne sont pas toujours claires ni exactes et participent à la propagation d’idées reçues souvent bien éloignées de la réalité.

Nous vous proposons de faire un tour d’horizon des principales idées reçues sur les différents modèles de solution :

  • Les solutions en SaaS sont propriétaires et peu flexibles

WHAAAAT ? – Les solutions développées en mode SaaS sont des solutions propriétaires qui offrent un socle fonctionnel standard à l’ensemble de ses clients, oui ! Mais standard ne veut pas nécessairement dire rigide !

Bien au contraire, le SaaS permet de faire converger les meilleures fonctionnalités pensées par et pour les métiers vers un modèle standard où tous les utilisateurs en profitent.

Le SaaS permet notamment d’éviter les projets « usines à gaz », où chaque développement spécifique engendre une effusion de process obsolètes quand il devient temps de monter de version.  Le SaaS garantit le meilleur taux de maintenabilité et d’évolutivité d’une solution Click To Tweet Chaque client profite de mises à jour au fil de l’eau dès que de nouvelles fonctionnalités émergent, et ce gratuitement.

Chaque projet PIM est unique, en atteste l’hétérogénéité des univers métiers et des référentiels produit/service auxquels Quable se confronte quotidiennement en apportant des réponses innovantes et hautement personnalisées. Notre socle technologique est le fruit de 5 années de Recherche et Développement en lien étroit avec notre communauté de clients historiques. Nos technologies et notre capacité à intégrer les modèles de données les plus sophistiqués nous permettent d’embrasser tout type de projet quel que soit le secteur d’activité.

Quable est également pionnier dans la mise en place d’un process de développement continu, avec un cycle de mises à jour évolutives au fil de l’eau et incluses dans nos abonnements.

  • L’Open-Source offre une meilleure interopérabilité

FAUX – Le PIM est par essence un outil de collecte et de centralisation des données produit de l’entreprise ainsi qu’un outil de diffusion multicanal. Il doit donc être constamment connecté à une multitude de sources de données dans l’entreprise (ERP, PLM, Bases Access, portail fournisseurs, etc.) avant de diffuser l’information sur des applications tierces (Ecommerce, Marketplaces, Print, Mobile, Phygital, etc.).

Que la solution soit Open-Source, On premise ou en SaaS, elle doit permettre de s’interfacer nativement ou avec très peu de paramétrage à d’autres solutions de son écosystème, c’est le fondement même de notre métier !

Pour aider les entreprises à développer leurs stratégies multicanal avec un maximum de souplesse, Quable propose un ensemble de connecteurs « out-of-the-box » et de connecteurs certifiés que vous pouvez retrouver sur notre page intégrations.

Pour toute autre intégration, c’est très simple, nous avons développé :

  • Notre propre Framework, Connect+, qui permet de synchroniser notre PIM avec toutes les applications du marché,
  • Notre solution sur une architecture REST, permettant également de construire toute nouvelle application exposant les données produit de nos clients.

 

  • L’Open-Source, c’est plus d’intégrateurs

VRAI – Les modèles ouverts permettent effectivement de créer une communauté de partenaires intégrateurs très forte et de bénéficier d’un rayonnement très large.

Cependant, la démultiplication de partenariats d’intégration ne constitue pas nécessairement un gage de qualité dans la mesure où :

  • L’approche conseil et fonctionnelle est une dimension très forte dans la mise en place d’un PIM et reste souvent laissée de côté par des intégrateurs purement techniques,
  • L’éditeur n’est plus en mesure de contrôler ni de valider la qualité des prestations livrées par ses partenaires,
  • L’éditeur s’éloigne de ses clients et de ses utilisateurs et ne bénéficie plus des remontées opérationnelles bénéfiques pour l’évolution de son produit.

Chez Quable, nous avons sélectionné les meilleurs partenaires intégrateurs avec lesquels nous partageons pleinement la même vision métier et philosophie SaaS. Nous choisissons chaque partenaire avec la plus grande attention et limitons leur nombre afin de toujours apporter le meilleur niveau d’accompagnement sur chaque phase d’un projet et de satisfaire à nos exigences en matière de qualité.

Nous avons également mis en place un système vertueux que nous avons appelé « incubateur d’idées » qui est la résultante du lien très fort qui unit nos Customer Success Managers à nos clients et qui a pour vocation de récolter les propositions de notre communauté d’utilisateurs afin de faire évoluer notre produit.

  • L’Open-Source permet d’être complètement autonome

WELL, THAT’S A GOOD ONE ! – Un des avantages mis en avant par l’Open Source est la facilité avec laquelle un projet peut être mis en place.

De leur caractère même d’Open Source, la mise en place de fonctionnalités spécifiques et l’initialisation de modèles de données un minimum complexes requièrent des ressources et des compétences informatiques en interne et engendrent des délais de déploiement largement supérieurs à ceux généralement constatés chez les solutions en SaaS.

Chaque paramétrage nécessitant une partie de code, les métiers devront faire sans cesse appel à leur DSI pour personnaliser leur plateforme, avec les coûts et les frustrations que cela peut générer (voir notre article sur Geek vs. Métier). Sans compter la complexification des montées de version à venir et le serveur d’entreprise à gérer et à maintenir, bref, vous êtes seuls à bord !

Nous pensons que le modèle SaaS est le seul capable de répondre au souci d’autonomie des entreprises. Click To Tweet

Notre menu d’administration est simple et permet à tout utilisateur habilité de venir modifier et de faire évoluer son dispositif. Aucune compétence informatique requise !

Quable inclut également dans toutes ses offres l’hébergement et l’infrastructure Cloud, la maintenance et l’évolution de la solution, il s’agit d’un service PIM « all-inclusive » et clé en main.

  • Le SaaS n’est pas sécurisé et prend les données en otage

FAUX – La sécurité des données liées à l’hébergement dans un cloud privé est généralement la préoccupation première citée par la DSI. Alors que la grande majorité des incidents sont généralement provoqués par des erreurs internes (60% par les équipes informatiques et 40% par des tentatives frauduleuses), le Software as a Service apporte toutes les garanties nécessaires : protection contre les intrusions, redondance des données, sauvegardes, cryptage des données, audits et contrôles permanents. Finalement, les prestataires de solutions en SaaS développent des outils qui procurent des niveaux de sécurité largement supérieurs à ceux généralement mis en place au sein des entreprises.

La principale autre préoccupation réside dans le fait que les modèles de solutions propriétaires pourraient prendre en otage les données et que les clients ne pourraient plus changer de fournisseur quand le service délivré n’est pas ou plus en adéquation avec les besoins qu’ils ont exprimés.

Encore une fois, il s’agit d’une idée reçue très largement répandue : les solutions en SaaS ont, dans la plus grande majorité des cas, mis en place des mécanismes de réversibilité des données très avancés qui permettent à tout moment de se réorienter vers une autre solution du marché tout en préservant et en protégeant ses datas.

Chez Quable, nous partageons en toute transparence les moyens que nous mettons en œuvre pour exécuter nos prestations et nous engageons contractuellement à fournir l’ensemble des dispositifs nécessaires pour assurer un niveau de sécurité optimal. Nous nous engageons également à garantir les mécanismes de réversibilité adéquats en cas d’une éventuelle cessation de collaboration.

Le modèle SaaS exige un niveau d’exigence bien supérieur aux projets Open-Source. Click To Tweet

Nous restons convaincus que le modèle SaaS exige un niveau d’exigence bien supérieur aux projets « one-shot » proposés par l’Open-Source. En effet, la rentabilité de tous nos projets dépend entièrement de la satisfaction de nos utilisateurs et de leur fidélité. Le degré d’excellence demandé à toutes nos équipes nous permet aujourd’hui de revendiquer fièrement un taux de renouvellement de 100% de nos abonnements.

  • L’Open-Source, c’est super, c’est gratuit !

FAUX – Certaines solutions mettent en avant les bénéfices de l’Open-source et de son modèle gratuit. Attention à l’arbre qui cache la forêt, il s’agit le plus souvent d’un simple produit d’appel avec une couverture fonctionnelle très limitée qui implique la souscription à une formule payante dès lors qu’on souhaite accéder à des modules un peu plus avancés, et donc de remettre la main au portefeuille pour déployer ces nouvelles fonctionnalités.

Lors de la mise en place d’une solution Open-Source, il faut impérativement anticiper les coûts d’intégration qui s’avèrent généralement plus élevés mais également les coûts liés à l’hébergement, la maintenance, les ressources informatiques nécessaires en interne et les montées de version.

Au final, une solution Open Source coûte plus cher qu'une solution SaaS. Click To Tweet

Chez Quable, nous proposons plusieurs packages :

  • Dimensionnés pour toute taille d’entreprise, de la PME à la multinationale,
  • Avec un budget en fonction de l’usage qui est fait de notre solution,
  • Une transparence totale sur notre politique tarifaire, très appréciée de nos clients, afin d’éviter les coûts cachés.
  • Incluant l’ensemble des premium services : hébergement, sécurité des données, maintenance, nouvelles versions et accompagnement.

 

Pour aller plus loin

 

Notre ADN et notre philosophie sont plus que jamais tournés vers le SaaS et nous pensons que ce modèle vertueux est l’avenir du logiciel en général. Les success stories de Google Apps, Salesforce, Amazon WS, Microsoft et les réorientations stratégiques opérées par les éditeurs traditionnels nous renforcent dans l’idée que l’Histoire nous donne déjà raison.

Ce modèle de développement nous a permis de bâtir une solide équipe d’experts SaaS dans chaque domaine : technique, projet, marketing qui contribuent chaque jour à notre succès et à notre position d’incontournable dans ce très beau métier qu’est le PIM.

Share This